Échangeur tubulaire

ÉCHANGEUR TUBULAIRE LABBE PROCESS EQUIPMENT

L’échangeur tubulaire est l’échangeur le plus présent dans les installations thermiques industrielles. En effet, il y représente 60%.

Cet appareil est composé d’un faisceau de tubes disposés à l’intérieur d’une enveloppe qu’on appelle la « calandre ». Le plus fréquemment ces tubes sont disposés à l’horizontal. L’objectif principal de cet échangeur est la récupération de chaleur sur liquides ou gaz.

Labbe Process Equipment propose à ses clients le dimensionnement et la fabrication de leurs échangeurs tubulaires en acier inoxydable et alliages nickel.

A l’instar du fonctionnement des autres échangeurs thermiques, celui de l’échangeur tubulaire consiste en un échange thermique entre 2 fluides, un fluide « process » et un fluide dit « caloporteur ». La récupération de chaleur d’un fluide à l’autre peut être effectuée de plusieurs manières grâce à des appareils :

  • À co-courants ou courants parallèles : les fluides traversent l’échangeur dans le même sens.
  • À contre-courants ou courants opposés : les fluides traversent l’appareil dans un sens opposé.
  • À courants croisés.

Aussi, les échangeurs tubulaires proposés par Labbe Process Equipment sont des équipements aux performances élevées.

L’un des avantages de ce type d’échangeur est la multitude des fluides qu’il peut traiter :

Le transfert thermique peut donc s’effectuer entre :

  • Gaz/ Gaz
  • Liquide/ Liquide
  • Liquide/ Gaz

Cet échangeur est aussi très robuste et propose un excellent coefficient d’échange.

CAPACITÉS TECHNIQUES DES ÉCHANGEURS TUBULAIRES

  • Pressions maximales : 40 bars (pour des pressions supérieures, nous contacter)
  • Températures maximales : 400°C (pour des températures supérieures, nous contacter)
  • Conformité DESP 2014/68/UE

MATÉRIAUX 

  • Acier inoxydable 304L, 316L, 316Ti, 321, 310S
  • Duplex U45N, U35N
  • Uranus B6
  • Alliage nickel C22, C276, C2000
  • Incoloy

Une grande diversité d’applications

L’échangeur thermique tubulaire est conçu pour de multiples applications. En effet, l’appareil peut s’adapter à tous types d’échanges thermiques, il prend alors le nom de ce à quoi il sert. On retrouve ainsi parmi les fonctions de cet appareil :

  • Le cristalliseur: Dans cette configuration l’échangeur va isoler un produit pour le faire passer à l’état solide.
  • Le bouilleur: Cette utilisation consiste en la vaporisation d’un mélange de liquides ou de liquides et solides.
  • Le réchauffeur: le réchauffeur sert à réchauffer un liquide ou un gaz.
  • Le refroidisseur: Comme son nom l’indique, il sert à refroidir un fluide chaud.
  • L’évaporateur: l’échangeur thermique peut grâce à un fluide caloporteur chaud transformer un fluide liquide en gaz.
  • Le condenseur: à l’inverse de l’évaporateur le but ici est de refroidir un gaz afin qu’il redevienne liquide.

DOMAINES D’APPLICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES

Domaines d’applications de l’échangeur tubulaire

Les échangeurs tubulaires sont adaptés à tous types d’industries tels que :

  • la chimie,
  • l’agroalimentaire,
  • la pharmacie,
  • la sucrerie,
  • la distillerie,
  • la pétrochimie,
  • et l’énergie.

Dimensionnement d’un échangeur tubulaire

  • En premier lieu, il convient de décider de l’utilité de cet échangeur, de sa taille, du type de fluides qu’il prendra en charge, de la pression et de la chaleur auxquelles il va être soumis.
  • Une fois ces paramètres déterminés, il faut calculer la surface d’échange thermique nécessaire ainsi que choisir la puissance thermique de cet échangeur.
  • Enfin, une mesure de la perte de charge admissible est effectuée. La perte de charge correspond à la perte d’énergie autrement appelé énergie fatale ou chaleur fatale.

Echangeur tubulaire

Télécharger la plaquette de Labbe

Télécharger